Pourquoi certaines travailleuses et certaines travailleurs soignantes et soignants, qu’on imagine a priori plutôt réceptifs au progrès scientifique et médical, ont-ils été si rétifs à la vaccination contre le Covid-19, que certains d’entre eux ont préféré renoncer à exercer leur profession plutôt que de se soumettre à l’obligation vaccinale ?

 

Son témoignage revient longuement et avec maints détails sur la violence de la guerre contre le coronavirus, dans laquelle les soignants ont été enrôlés sans la moindre préparation, mais aussi sur le sentiment d’être méprisés, déconsidérés et celui de beaucoup de soignants. Un sentiment qui a débouché, pour nombre d’entre eux, sur une défiance totale radicale.

 

Val Brindilles

Soutien inconditionnel hier, aujourd’hui, demain à tous les soignants, pompiers et tous les métiers évincés. Ceux qui vous ont condamnés, méprisés et vous jugent encore aujourd’hui sont incapables d’empathie, et de comprendre ce que vous avez vécu et subit. Oui il y a de la maltraitance institutionnelle et de la malveillance d’une partie de la population et ça c’est ce qui est le plus insupportable et incompréhensible. Le peuple entier aurait dû être derrière vous tous.

 Luc