« On ne sait pas si ils pourront avoir des enfants. À cette question, je suis obligé de répondre que sur le plan de la science, sur la totalité des observations que nous avons, nous avons tout lieu de nous inquiéter ».