Le tribunal Supérieur de Justice du Pays basque (TSJPB) a suspendu, ce 22 novembre, l’usage du Pass Sanitaire imposé par le gouvernement autonome. Le tribunal évoque une menace à la liberté des citoyens. 

S’il y a des tribunaux dans le monde occidental qui se sont illustrés par leur courage à tenir tête à leur Etat lors de cette pandémie à Coronavirus, ce sont bien les tribunaux régionaux espagnols qui n’ont cessé de rejeter en masse des mesures sanitaires dictées par les gouvernements autonomes sous la bénédiction du gouvernement central de Madrid.

D’ailleurs, tout récemment, la Cour Constitutionnelle a invalidé l’état d’urgence sanitaire décrété dans ce pays en mars 2020 et a exigé de l’Etat central basé à Madrid qu’il rembourse toutes les amendes encaissées durant cette période. Et la révolte des tribunaux est loin de connaître son épilogue car ce 22 novembre, c’est au Pays basque que le Pass Sanitaire a été attaqué.

Le courrier du soir Cliquez sur ce texte pour consulter l’article.