Vendredi 18 février, les autorités policières locales et fédérales d’Ottawa, capitale du Canada, ont lancé des opérations agressives visant à déloger le mouvement massif de manifestants contre les restrictions sanitaires mises en place par Justin Trudeau. À cette occasion, les forces de l’ordre ont eu recours à des gaz lacrymogènes et des chevaux.

La police fait usage d’un arsenal répressif à l’endroit des manifestants et procède à des arrestations

Le vendredi matin, afin de garantir la sécurité des députés, la Chambre des communes avait décidé de suspendre le débat parlementaire en cours sur la loi sur les mesures d’urgence, invoquée par le Premier ministre, Justin Trudeau, le 14 février. Cette loi vise à donner à la police des pouvoirs exceptionnels, assortis de tout un panel répressif. Les banques ont désormais également la capacité de geler sans préavis les comptes des manifestants ou de leurs soutiens, sans passer au préalable par une cour de justice. Un soupçon suffit. Désormais, les levées de fonds, en particulier celles venant de l’étranger, sont également contrôlées.

 

L’équipe de Liberté- Vérité:  Nous sommes atterrés de cela ! Nous continuerons malgré tout à défiler pour réveiller nos compatriotes. 3 ans déjà !

Appel aux classes moyennes : réveillez vous ! Nous avons besoin de vous !
Ne rien dire, ne pas agir, c’est consentir ?
Est ce devenir complice ? 

Liberté-Vérité est le moyen pour vous de montrer votre désaprobation, votre dégout : une manifestaion pacifique qui défile au coeur de Paris sans heurt, ni violence. Se retrouver pour s’épauler pendant cette période des plus troublante, si inattendue, si surprenante par sa violence.

Comment sortir de la sidération ?

Nous vous proposons de venir nous rejoindre tous les samedis après-midi.
A votre disposition.

Alexandre Langlois
@AlexLanglois_

Un contrôle indépendant des actions des policiers et des gendarmes permettrait trois avancées majeures : – Libérer la parole des policiers et des gendarmes ; – Sanctionner les fonctionnaires et les militaires fautifs ; – Améliorer le service public.

C’est pour éviter ces situations, comme celle décrite par @BOUZROU1  que je milite pour un contrôle indépendant de la #police en #France. Il en va : – de la protection des victimes ; – du respect des gardiens de la Paix ; – de l’amélioration du service publique.

 

« On a un procureur qui met tout en oeuvre afin que le policier qui fracture le crâne d’une fillette ne soit pas identifié, pour ensuite classer sans suite. Comment voulez-vous qu’ensuite les gens n’estiment pas qu’il existe en France un problème d’impunité policière ? » @BOUZROU1

Nous invitons chaque visiteur, manifestant ou non, à faire la lumière sur les articles fournis et sourcés de notre site. C’est-à-dire que chacun de vous est capable de mettre en place une réflexion objective et sourcée, d’arguments permettant de comprendre où se trouve la vérité. Le bon sens commun étant mis à mal, nous comptons sur vous pour valoriser et véhiculer ce que les médias mainstream ont abandonné pour une propagande orchestrée.