Les revendications sont :

– Non à la vaccination obligatoire / non au passe vaccinal).
– Non à l’implication de la France dans le conflit russo-ukrainienne.
– Non à une gouvernance mondiale et au règne de la grande banque.
– Souveraineté nationale. (FREXIT).
– Destitution du président de la République et de tous les « élus » de la République (R.I.C).
– Destitution de tous les représentants politiques qui trahissent le peuple de France.
– Mise en accusation des journalistes ne respectant pas la Charte de Munich.
– Stop à l’état d’urgence

 

Guillaume & Maurice
Rendez vous Place Denfert Rochereau à 13h.
Départ à 14h30. 
Arrivée Place Mireille Havet (métro Faidherbe Chaligny ligne 8).
Cheminement sur demi-chaussée.
Dispersion à 19h.

 ………….

Les rues empruntées sont :

Bd Auguste Blanqui
Place d’Italie
Bd de l’Hôpital
Pont d’Austerlitz
Bd de la Bastille
Place de la Bastille
Rue du Fg St Antoine
Place Mireille-Havet

 

Venons nombreux pour montrer que ceux qui nous « gouvernent » n’ont pas notre consentement .
Que nous refusons la propagande venant de medias à la solde d’oligarques.
Venons nombreux pour que ceux qui commencent à avoir des doutes, nous rejoignent, qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls.
Que la bourgeoisie se rende compte que, comme nous, ils vont vers l’abîme. Peut il y avoir du mépris de classe ? Je n’y crois pas.
Leurs enfants seront, comme les nôtres, obligés de se faire vacciner avec une injection expérimentale à ARN Messager. Un pseudo vaccin qui fait produire par nos cellules, une protéine, la protéine Spike, étrangère à notre organisme. Cela s’appelle de la thérapie génique, cela change notre ADN, mais pourquoi faire cela ? Les dégât peuvent être irréversibles pour les descendances. 
Où est le principe de précaution ?

Cela interroge très sérieusement !!!

Ne touchez pas à nos enfants !
Non à l’injection d’un produit « expérimental » jusqu’en 2023 !
Notre corps nous appartient !

Nous ne sommes pas du bétail !

Dans une entrevue exclusive à Libre Média, le professeur et médecin Christian Perronne revient sur un processus de vaccination de masse qui n’a pas toujours été mené de façon éthique.
C’est le moins que l’on puisse dire.