Résister au passe vaccinal est un combat en passe d’être gagné et ce n’est plus qu’une question de semaines, peut-être de jours, avant que Macron ne fasse machine arrière sur une mesure en apparence absurde, mais dont le véritable sens est l’accoutumance à la surveillance des populations.

Jetons un regard rétrospectif sur la morphologie de l’étrange résistance qui s’est fait jour dans un pays tétanisé par la peur de mourir. 

Une résistance morcelée 

Depuis de nombreux mois, le peuple de la résistance, appelons-le de cette façon, se plaint à juste titre de la désorganisation des leaders qui ont conduit la contestation. 

De fait, depuis de longs mois, une sorte d’indépassable morcellement dans les forces de la résistance ralentit considérablement la riposte aux colonnes macroniennes. 

Pour beaucoup de résistants ordinaires, ce morcellement est assez mystérieux et s’expliquerait par des querelles d’ego. 

Loin de moi le déni de prétendre que ces querelles n’existeraient pas. Mais il me semble qu’une analyse de la situation qui limiterait la compréhension de la résistance à un simple jeu de personnes passerait à côté de l’exercice. 

En réalité, au-delà des personnes, les divergences qui opposent les résistants reposent d’abord et avant tout, sur des conceptions très différentes de la société et du combat politique. 

Est ce que l’on voit en ce qui concerne nos déclarants Gj à Paris ? 
Pas tout à fait.
C’est une question de méthode.
La marche pacifique ou la marche défouloir?
Celle qui cherche la provocation envers les Forces de l’ordre et se fait gazer, ou celle qui organise une marche pacifique pour que les familles puissent venir en toute quiétude et se resourcer.

Deux boutiques: ce qui donne du choix.
Et au total, il y a plus de gens éveillés, qui osent manifester. 

Nous sommes tous frères et soeurs dans la résistance, et c’est cela qui compte.
Respect à tous !
Essayons de nous coordonner au moins !

Cet article est interessant, à plus d’un titre.

Cependant, il devrait remettre en cause le système politique qui a montré sa corruption.  
Il nous faut beaucoup plus de démocratie Directe (rappel: pour les régionales, il y a eu des candidatures citoyennes, dont France Démocratie Directe FDD en région parisienne). Le système politique est à revoir de fond en comble. C’est bien pourquoi Liberté -Vérité est apartisant. Le sytème des partis est à rejeter, faute de quoi, le système actuel se renouvellera, avec ses mensonges. Et rien ne changera. Même s’il y a le RIC, que nous souhaitons de toutes nos forces.

Nous invitons chaque visiteur, manifestant ou non, à faire la lumière sur les articles fournis et sourcés de notre site. C’est-à-dire que chacun de vous est capable de mettre en place une réflexion objective et sourcée, d’arguments permettant de comprendre où se trouve la vérité. Le bon sens commun étant mis à mal, nous comptons sur vous pour valoriser et véhiculer ce que les médias mainstream ont abandonné pour une propagande orchestrée.